Georges Mathieu

1921 (Boulogne-sur-mer) - 2012 (Boulogne-Billancourt)

georges mathieu, Galerie d’art Cannes, Galerie Hurtebize, achat tableau art, art moderne, art contemporain, contemporary art, modern art, art abstrait, art figuratif, abstraction lyrique, art abstrait géométrique, peintures, tableau, sculpture, école de paris, hans hartung, robert combas, pierre soulages, marc chagall, georges mathieu, bernard buffet, jean miotte, vasarely, abner

Biographie

Georges Mathieu, né le 27 janvier 1921 à Boulogne-sur-Mer et mort le 10 juin 2012 à Boulogne-Billancourt, est un peintre français considéré comme un des pères de l’abstraction lyrique.

Mathieu a étudié la littérature et la philosophie avant de se lancer dans l’art à 21 ans. Après avoir peint des paysages et des portraits réalistes, il a développé un style personnel expressionniste abstrait très distinctif, né d’un acte de peinture impulsif et intuitif. En 1947, Mathieu s’associe à Camille Bryen pour organiser une exposition d’oeuvres tachistes qu’il a désignée comme de la non-figuration psychique. Les peintures de Mathieu, qu’il appelle des Abstractions Lyriques, dépassent les contraintes de la tradition et des systèmes régulateurs formels, plaçant Mathieu avec Fautrier et Dubuffet comme un des principaux représentants de l’art informel français.

Jusqu’en 1951, Mathieu continua à organiser des expositions collectives, les utilisant pour démontrer, comme l’un des premiers Européens, l’importance de l’expressionnisme abstrait américain. Georges Mathieu était particulièrement intéressé par Jackson Pollock et son traitement spontané de la peinture par le geste. À partir de 1954, Mathieu met en scène l’acte de peindre des œuvres de grande envergure comme événements théâtraux. Il utilise 800 tubes de peinture pour créer un tableau de 4 x 12 mètres devant un public de 2000 personnes au théâtre Sarah-Bernhardt en 1956.

Entre happening et action painting, Georges Mathieu a réussi à produire une peinture décorative-linéaire rappelant la calligraphie. Il continue à exécuter ses peintures dans toute l’Europe et, en 1957, à Tokyo, il est acclamé par tous. Ses œuvres sont exposées lors d’ expositions spéciales à Paris et à New York en 1950 et 1952. Mathieu a participé à de nombreuses expositions internationales avec des expositions personnelles, dont Documenta II en 1959. Au début des années 1960, Mathieu a également fait de la sculpture et a conçu des meubles, des tapisseries et des fresques. À la fois théoricien de l’art et artiste, Georges Mathieu s’est fait connaître en tant que fondateur du tachisme dans l’essai ‘Au-delà du Tachisme’ (publié en 1963).