Joan MIRÓ

1893 (Barcelone) - 1983 (Palma de Majorque)

art, moderne, modern, surreaslisme, surrealism, galerie d’art, cannes, hurtebize, art gallery, surréalisme, surrealism, art moderne, modern art, art figuratif, figurative art, peinture, painting

Biographie

Joan Miró est né à Barcelone en 1893 et mort à Palma de Majorque en 1983. Ce peintre, sculpteur, graveur et céramiste espagnol est l’un des principaux représentants du mouvement surréaliste.

Son oeuvre se ressent des influences cubistes, fauves et expressionnistes, avant de se diriger vers une peinture en deux dimensions, plus graphique, et surtout plus encline à l’imagerie enfantine et synthétique que l’artiste n’aura de cesse de développer tout au long de sa carrière. Le tableau intitulé La Ferme, peint en 1921, est l’une des toiles les plus connues de cette époque encore « académique ». S’ensuit donc une évolution vers le subconscient, la poésie rêveuse et l’imagerie propre à l’Espagne. La couleur se fait de plus en plus forte dans son oeuvre, même si persistent des séries d’oeuvres noires et blanches, qui décrient notamment le régime franquiste.

L’artiste quitte l’Espagne pour Paris, où il s’oriente vers une peinture onirique, en accord avec le Surréalisme de Breton qui est alors l’une des grandes Avant-Gardes de la peinture parisienne. Ce que cherche Miró, c’est l’abandon des méthodes conventionnelles de la peinture, pour — selon ses propres mots dans les années 1930 — « les tuer, les assassiner ou les violer », et ainsi favoriser une forme d’expression contemporaine. Il ne veut se plier à aucune exigence, ni à celles de l’esthétique et de ses méthodes, ni à celles du surréalisme pur.

La Fondation Joan-Miró a été créée à Barcelone, en 1975 et s’occupe de la gestion de son oeuvre. C’est un centre culturel qui est aussi dévolu à la présentation des nouvelles tendances de l’art contemporain, dans l’esprit novateur que Joan Mirò a toujours manifesté de son vivant. D’importantes collections d’œuvres de Miró sont aujourd’hui conservées dans les plus grandes institutions, à l’instar de la Fondation Pilar et Joan Miró de Palma de Majorque, le Musée national d’art moderne de Paris, le musée d’art moderne de Lille et le Museum of Modern Art de New York.